Image-empty-state.png

Ërell

À l’image des tags qui grouillent sur les murs de la ville et lui donne vie, le module d’Ërell se démultiplie afin de générer une infinité de motifs «moléculaires» et de compositions géométriques qui interagissent avec l’architecture ou le mobilier urbain.

En envahissant sporadiquement les espaces publics dans lesquels il intervient, il veut modifier l’appréhension qu’ont les passants de l’espace urbain et les invite à chercher au détour des rues des signes disséminés sur leur passage.

  • Instagram

Articles Similaires